La mode éthique et durable

Facebook Linkedin

Les soldes, c’est pour bientôt : -40, -50, -60% !  Apparemment ce serait le moment de se faire plaisir mais…

Notre dualité s’exprime : “1 acheté, 2 offerts je fonce mais… je n’en ai pas vraiment besoin”, “Vite c’est 50%, autant en acheter 2 mais… je voulais économiser pour mes vacances”, “sympa ce t-shirt, seulement 3 € mais…il est sûrement fabriqué par des enfants au Bangladesh”. Toutes nos hésitations sont prévues et rodées par un exercice marketing redoutable. Objectif : l’achat compulsif et non programmé. Tout est fait pour nous pousser à l’achat,  nous faire acheter des choses auxquelles nous n’aurions pas pensé et dont nous n’avons pas besoin.

Dans notre dossier cette semaine, on parle fast fashion. On découvre comment mettre de la conscience dans sa consommation et quelles sont les alternatives éthiques et durables.

La mode éthique et durable comme alternative à la fast fashion

Industrie parmi les plus polluantes au monde, désastres écologiques et sociaux à répétition, l’impact plus que néfaste de l’industrie de la mode n’est plus à prouver et éclate au grand jour depuis maintenant quelques années. Les changements concrets sont cependant lents à venir et leurs acteurs peinent à se démarquer des ancestrales marques de fast-fashion qui polluent notre environnement et notre santé.

https://www.brut.media/fr/entertainment/le-combat-d-amma-aburam-contre-la-fast-fashion-c2e662e7-7b97-4abe-bea5-53cd690d4147

France 2 dans son “Emission pour la planète” revient également sur la fast fashion et l’impunité des multinationales.

ACTION 1 : Je ralentis ma consommation et j’achète des vêtements de bonne qualité qui vont durer

Voici ce que la fast fashion a crée : on achète 2  fois plus de vêtements qu’il y a 15 ans. Alors avant d’acheter une nouvelle pièce, je définis mes besoins : de combien de pantalons, robes, chaussures ai-je besoin ? Je privilégie les matières naturelles et je garde en tête le top des textiles polluants : polyester (issu du pétrole), coton (gourmand en eau et pesticides) et viscose (nécessite des produits chimiques). Si j’achète des vêtements neufs je les choisis de bonne qualité. 

Quelques liens ressources :

https://dreamact.eu/fr/blog/article/186/mode-ethique-prix-juste : E-boutique de consommation responsable

https://fr.ulule.com/idees-pratiques-mode-ethique/ : L’Info Durable publie un magazine spécial sur “La  mode éthique dans mon dressing”.  Comment adopter les bonnes pratiques pour adopter sa transition vestimentaire.Vous pouvez le commander en ligne.

www.lappartementfrancais.fr : E-boutique de pièces 100% made in France

ACTION 2 : J’achète des vêtements d’occasion

La façon la plus zéro déchet de faire du shopping reste d’acheter ses vêtements d’occasion. En leur donnant une seconde vie, je permets d’amortir la consommation des ressources qu’il a fallu pour les fabriquer. Les boutiques de vêtements d’occasion se développent : friperies, dépôts-ventes, brocantes, vide-dressing ou encore sur Internet : Vinted, le bon coin, etc…vous trouverez forcément la pièce dont vous rêvez.

Je partage avec vous une boutique que j’aime bien : Bis Boutique Solidaire. Ce sont 2 boutiques (à Filles du Calvaire et Cadet) de l’économie sociale solidaire, s’inscrivant dans une démarche d’insertion professionnelle et d’économie locale. Ils proposent une offre de seconde main qui est souvent renouvelée avec de nombreuses marques et des tarifs très abordables.

http://www.bisboutiquesolidaire.fr/

ACTION 3 : Je donne mes vieux vêtements

Les vêtements dont je ne veux plus feront certainement des heureux. Je pense à les donner à un membre de ma famille ou des amis, à des associations ou dans les conteneurs prévus à cet effet en déchèterie : ils auront une seconde vie.

ACTION 4 : J’organise des trocs de fringues entre amis

Et pourquoi ne pas faire d’une pierre deux coups : un troc de fringues pour donner celles que je ne veux plus et en récupérer de nouvelles ! Une bonne occasion de refaire sa garde-robe gratuitement et dans une ambiance conviviale.

ACTION 5 : Je répare mes vêtements

Reprendre une déchirure, raccommoder un trou, recoudre un bouton, il existe de nombreux tutos sur internet pour apprendre ces gestes simples pour allonger la durée de vie de nos vêtements.  

La Textilerie à Paris est un lieu-ressource autour du textile. Je peux participer à des ateliers pour apprendre à fabriquer et à réparer des vêtements qui vont durer.

Un cahier de vacances écolo

Crédit Photo : France Inter

Ils sont de retour ! Ils n’avaient pas disparu mais la période du confinement a créé un engouement sur les cahiers de vacances avec quelques rayons vides parmi d’autres au mois d’avril. Il faut dire qu’on avait du temps, qu’il fallait continuer de cultiver nos têtes blondes. Pour certains parents, cela a aussi été l’occasion de se remobiliser auprès de leurs enfants et de chercher des outils pour les accompagner dans cette démarche puisque les écoles étaient fermées .

Il y a bien sûr les cahiers par niveau qui jouent souvent ici ou là sur le thème de l’environnement et ce n’est pas nouveau. Et on voit apparaître des cahiers de vacances thématiques qui font de l’écologie un sujet principal.

Par exemple, le collectif #Onestpret a sorti un cahier de vacances écolo pour les adultes. Au sommaire, 20 thématiques (biodiversité, alimentation, océans ou encore consommation) et un petit prix : 6,90 euros.

Destiné aux enfants de 3 à 7 ans, le cahier de découverte « 35 activités pour devenir gardien de la planète » est aussi une nouvelle parution proposée par l’éditeur de kits ludiques et pédagogiques pour enfants, Pandacraft.

Ecoutez le reportage entier dans l’émission de France Inter “Social Lab” : https://www.franceinter.fr/emissions/social-lab/social-lab-21-juin-2020

Les mesures transformatrices de la Convention citoyenne pour le climat

Du 19 au 21 juin, les 150 tirés au sort de la Convention citoyenne pour le climat ont adopté plus d’une centaine de mesures qui pourraient transformer l’écologie du pays. Reporterre les présente en infographies.
https://reporterre.net/Infographies-Les-mesures-transformatrices-de-la-Convention-citoyenne-pour-le-climat